Espace Associatif Quimper Cornouaille

ÉVÉNEMENTS

AGENDA

CONNEXION

Associations: saisissez votre identifiant et votre mot de passe, ils vous permettront d'enrichir votre page dans l'annuaire et d'annoncer vos événements dans l'agenda. Pour les obtenir, contactez l'Espace Associatif.

SUIVEZ-NOUS!

Accompagnement projets

Schémas de fonctionnement hybrides … une tendance locale


Aujourd’hui, il est communément acquis que le secteur associatif en tant que tel participe au développement économique des territoires de par ses activités classiques. Il est aussi commun de considérer les liens entre le monde de l’entreprise et de l’associatif sous forme de sponsoring ou de mécénat. Or les formes si diverses que prennent l’entreprenariat et l’engagement citoyen fait que nous assistons de plus en plus souvent au développement de « symbioses » entre différents statuts qui permettent tant aux entrepreneurs, qu’aux bénévoles et aux usagers de développer des services de proximité innovants.

Ainsi, sur le territoire de la Cocopaq, une association a pour projet de créer une Société Anonyme. Certaines activités web développées par l’association ont un fort potentiel pour être monétisables. En investissant dans la création de la société, l’association vise un retour sur investissement afin de l’aider dans le financement d’activité non lucrative au bénéfice des usagers. A Brest, une Société Civile de Moyens qui héberge une association œuvrant dans le développement culturel des quartiers défavorisés. Là, il est question de faire participer créateurs et habitants à une aventure commune, de partager une passion, de casser les codes. Cas inverse en zone rurale où une association loue pour une somme symbolique des terres acquises et un corps de ferme pour permettre à un collectif d’y développer des projets de vie soit tournés vers la production de produits agricoles transformés ou de projets socioculturels menés par des auto-entrepreneurs locaux.

Ce qu’il ressort de ces projets, ce sont toujours de valeurs fortes basées sur le partage, l’autonomie, la participation et l’envie de ne pas s’enfermer dans une dichotomie lucratif / non lucratif rendue obsolète par les nouvelles formes d’organisation souvent venues du web ou de vieilles idées égalitaristes qui n’ont pas pris une ride. Reste toujours à trouver les bons « montages » et les bonnes passerelles entre les différents statuts comme autant de « cases » dont il faut s’affranchir.

-> Plus d'informations :
Centre Ressource Espace Associatif Guillaume Hardy 02 98 52 33 00

Reprise d’activité :

Après quelques années en « sommeil », l’Association Familiale de Quimper reprend vie. Cette structure a vocation de défendre le droit des familles, notamment sur les champs du logement (HLM, parc privé), de la consommation, du handicap …
Contact : Marie-Françoise HELAOUET au 02 98 55 36 00 / afqquimper29@gmail.com


Le premier baromètre des relations entre collectivités et associations

Associations mode d'emploi, la Gazette des communes et le Courrier des maires et des élus locaux ont présenté le 21 novembre dernier, à l'occasion du Salon des maires et des collectivités locales, le premier baromètre des relations entre collectivités et associations.

La grande originalité de ce baromètre est de croiser les réponses des associations et des collectivités. En voici une synthèse :

Associations

Le financement public des associations représente près de la moitié de leur budget. Tributaires des sommes versées par les collectivités, les associations dépendent particulièrement des mairies qui sont un partenaire financier incontournable. En moyenne, les communes pourvoient 19% des subventions allouées juste devant l’Etat (15%) et les Régions (8%).

Les associations sont force de proposition puisque 7 sur 10 ont déjà proposé des projets à leur collectivité. Les associations dans le secteur de l’éducation sont encore plus prolifiques que la moyenne puisque 96% d’entre elles proposent des projets.

Les relations entre les associations et les collectivités sont perçues comme étant stables en majorité (43%) cela étant, 22% d’entre elles déplorent une dégradation de leurs relations. Les associations culturelles sont plus pessimistes quant à l’évolution de leurs relations avec les collectivités puisque plus d’1 sur 5 jugent que ces dernières vont en se dégradant. Près de 2/3 des associations estiment tout de même que les élus locaux sont sensibles à leurs problèmes.

Collectivités

Le montant des subventions versées par les collectivités aux associations est logiquement fonction de la taille de la commune (les subventions les plus importantes sont versées par les communes les plus grandes). Ce sont les associations sportives et l’animation qui bénéficient le plus de ces sommes (respectivement 30% et 26% en moyenne des subventions).

La moitié des associations et des collectivités affirment avoir signé des conventions de subventions annuelles ou pluri annuelles, signe que la collaboration entre elles fonctionne parfaitement. 95% des collectivités interrogées déclarent mettre à disposition des associations de leur territoire des moyens humains et/ou matériels.

La perception de l’évolution des subventions est tout de même différente selon la cible interrogée : 39% des associations déclarent que les subventions sont en baisse tandis que seuls 7% des collectivités le confirment.


Source : Association Mode d’Emploi. Janvier 2013
Vous pouvez consulter le fichier complet dans la rubrique "documents" ci-contre.